Vancouver

Genre : comédie

Distribution : 2 femmes

Durée : 1h15

Editeur :  inédite

Résumé :

Situation classique de deux femmes qui aiment le même homme. Et qui se rencontrent. A partir de cette rencontre, la situation ne sera plus classique. De révélations en révélations, de retournements en découvertes, elles seront amenées à prendre des décisions douloureuses afin de pouvoir continuer à vivre. Et à aimer.

Extrait

…/…

PATRICIA

Je suis sa femme.

ALICE

Ah d’accord…

Alice reste bouche bée. Elle dévisage Patricia, secoue la tête comme pour dire « je comprends mieux ».

ALICE

Le coup classique.

PATRICIA

De l’homme marié, oui. Vous ne le saviez pas ?

ALICE

Heu… non, si…enfin…

PATRICIA

Ben si.

ALICE

Et alors ? Vous venez pour regarder la tête de la pauvre conne de maîtresse qui attendait son amoureux sans se douter qu’il était en discussion avec sa femme.

PATRICIA

Non.

ALICE

Qu’est-ce que vous voulez alors ?

PATRICIA

Tout d’abord m’asseoir si vous le permettez.

ALICE

Non, je ne le permets pas car vous allez sortir d’ici dans les trois secondes qui viennent.

PATRICIA

J’ai des choses à vous dire.

ALICE

Je les connais ces choses, j’ai déjà vu le film. J’ai même la collection complète. Au rayon vaudeville. Ça remplit tout une armoire.

PATRICIA

Calmez-vous, je…

ALICE

Je me calme si je veux. Je suis chez moi, je fais…

PATRICIA

Je sais, vous faites ce que vous voulez. Moi je vous parle calmement.

ALICE

C’est bien, bravo. Vous avez des nerfs que vous savez maîtriser, moi pas. Moi je rue, je piaffe et là, vous voyez, j’ai même carrément envie de vous gifler.

PATRICIA

Je comprends.

ALICE

Oh, elle comprend. C’est formidable. Et elle comprend calmement. Est-ce qu’elle comprend aussi que son Frédéric de mari est venu ici, plusieurs fois par semaine, pour me rouler des pelles et s’envoyer en l’air à en déchirer les draps ?

PATRICIA

J’ai appris ça, oui.

ALICE

Pour compléter votre information, je peux même vous montrer des photos et des films.

PATRICIA

Non, ce n’est pas la peine. Ne soyez pas cruelle.

ALICE

Parce que ce n’est pas cruel de venir me narguer alors que depuis deux heures j’attends comme une merde…

Elle éclate en sanglots.

…/…