Simon est mort

Genre : tiré du recueil de trois pièces courtes Pièces démontées

Distribution : 2 hommes- 2 femmes selon la pièce

Durée : 30min

Editeur : Art et Comédie

Résumé :

Trois pièces, trois tranches de vie démontées par l’intrusion de la vérité. Car toute vérité n’est pas forcément bonne à dire. 

Dans Simon est mort c’est l’amitié d’un groupe de copains qui se fissure face à la veuve du copain décédé.

Pour se le procurer, cliquer ici

Extrait

…/…

ANTOINE

Simon est mort.

FABRICE

Non ?

ANTOINE

Si.

FABRICE

Ah, merde !… Un type si… si gentil.

ANTOINE

Je ne sais pas si gentil est le mot qui qualifie le mieux Simon. Moi je dirais plutôt qu’il était serviable. Ce type adorait rendre service.

FABRICE

C’est de la gentillesse.

ANTOINE

Humm, pas toujours. Regarde, plusieurs fois il m’a prêté de l’argent.

FABRICE

C’était gentil.

ANTOINE

Oui mais je ne lui rendais jamais. Moi, on me demande mille euros, si on ne me les rend pas, je ne prête plus.

FABRICE

Oui mais toi, tu n’es pas ce qu’on peut appeler un type gentil.

ANTOINE

Simon non plus. La gentillesse n’est pas obligatoirement associée à la naïveté.

FABRICE

Oui, c’est vrai, mais pourquoi ne lui rendais-tu jamais ce que tu lui empruntais ?

ANTOINE

Pourquoi je lui aurais rendu puisqu’il oubliait de me le réclamer ?

FABRICE

C’était de la gentillesse ! Il ne voulait pas te vexer.

ANTOINE

Entre amis, on ne se vexe pas quand on se dit les choses franchement. Je vais te dire un truc, Simon, cette façon qu’il avait de ne jamais me réclamer son argent, ça me mettait mal à la l’aise. Et j’ai souvent pensé que ça c’était une attitude vexante.

FABRICE

Oui mais toi, t’es vraiment…

ANTOINE

Je ne sais pas ce qu’en pense Pierre ?

FABRICE

Pierre ! Tu nous as entendus ?

PIERRE (sortant de sa prostration)

Non, excusez-moi, j’ai tellement mal aux dents.

FABRICE

Simon est mort.

PIERRE

Quoi ? Encore ?

ANTOINE

Comment ça « encore » ?

PIERRE

Il est pas mort la semaine dernière ?

ANTOINE

Non, la semaine dernière, il est entré à l’hôpital.

PIERRE

Ah voilà, c’est ça ! J’ai juste extrapolé. Et alors ?

FABRICE

Il est mort.

PIERRE

Ah merde ! Un type si… comment dire ?

FABRICE

Gentil ?

ANTOINE

Serviable ?

PIERRE

Non, ni gentil ni serviable, ce n’est pas ce qui me vient à l’esprit à propos de Simon… je dirais plutôt que c’était un type…

FABRICE

Oui, précise.

PIERRE

Je trouve pas. J’ai tellement mal aux dents. Ou aux yeux. En fait j’ai mal aux deux.

ANTOINE

En tous cas, une qui doit être mal aujourd’hui c’est Carole.

FABRICE

Ah oui, Carole, la pauvre, c’est vrai qu’elle doit être mal.

ANTOINE

Mal, mal, mal… en même temps…

FABRICE

Oui en même temps, elle devait s’y attendre.

ANTOINE

Oui mais ce n’est pas ce que je voulais dire.

FABRICE

Tu voulais dire quoi ?

ANTOINE

En même temps… elle doit être bien soulagée.

…/…