Les inséparables

Genre : comédie

Distribution : 1 femme 2 hommes

Durée : 30 minutes

Résumé :

Luc et Karine divorcent mais Luc ne veut pas pour autant rompre avec Karine qui s’est mise en ménage avec Benoit, un type athlétique et patient…mais point trop n’en faut. Or Luc est du genre très collant. Il veut devenir l’ami de la famille, donne des conseils, fait des comparaisons avec l’époque où il vivait avec Karine, tout en oubliant que sa propre vie est un échec.

Extrait

…/…

BENOIT

Vous ne deviez pas vous retrouver devant le cinéma ?

LUC

Si mais comme j’ai fini plus tôt que prévu et qu’il pleut pas mal, je me suis dit, tiens, si tu passais prendre Karine chez elle, ce serait sympa et ça lui éviterait de se faire mouiller inutilement.

BENOIT

Bon, entrez.

LUC

Merci. Je laisse le parapluie dans l’entrée, hein ?

BENOIT

Ouais, c’est gentil.

LUC

Non, c’est normal. Moi, j’aimerais pas qu’on vienne saloper mon parquet, alors…

BENOIT

Laissez également votre imper, si vous voulez bien.

LUC

Oui, pourquoi pas. C’est vrai qu’il y a deux fois plus d’eau sur l’imper que sur le parapluie. (il le fait) Et puis, tiens, pendant que j’y suis j’enlève aussi mes bottes. (il le fait) Voilà. Comme ça, plus de risques d’inondation. Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais moi j’aime la propreté, le rangement. Je suis super méticuleux.

BENOIT

Je sais.

LUC

Ah bon ? Karine vous l’a dit ? Elle aimait pas trop. Ça l’agaçait. Karine c’est plutôt je-rentre-et-je-vire-tout-partout. La tempête, quoi. Elle est toujours pareille ?

BENOIT

Oui, oui.

LUC

Evidemment. En si peu de temps elle ne peut pas avoir changé. (regarde autour de lui) Tiens, les inséparables ne sont pas dans le salon ?

BENOIT

Pardon ?

LUC

Je ne vois pas les inséparables, elles ne sont pas dans le salon ?

BENOIT

Je ne sais pas.

LUC

Je dis ça parce que, dans le partage, c’est elle qui les a prises. Alors je pensais les retrouver ici.

BENOIT

C’est quoi ?

LUC

Des perruches, Zaza et Zozo, marrantes.

BENOIT

Ah non, on les a plus. On les a revendues.

LUC

Ah bon, c’est vachement mignon pourtant. Toujours à se faire des petites courses poursuites comme ça…

       Il mime en marchant très vite et en battant des bras.

BENOIT

Oh oh, attention, là !

LUC

Ah c’est super vif comme bestioles.

BENOIT

J’aime pas.

LUC

Evidemment… Vous savez que j’ai déjà été marié avant Karine ?

BENOIT

Je sais.

LUC

Ma première femme s’appelait Irène… S’appelle, plutôt. Heureusement pour elle, la pauvre. Elle s’est remariée avec un ingénieur, un mec très bien, très sympa, une grosse tête. Pas rigolo mais balaise. Une sorte de Einstein avec des grosses lunettes, toujours en train de penser à quelque chose… On se voit de temps en temps. Je suis resté très copain avec ma première femme… Je reste toujours copain avec mes femmes… c’est normal, hein, quand on s’entend bien ?

BENOIT

Vous croyez pas qu’il vaut mieux bien s’entendre pendant le mariage plutôt qu’après ?

…/…