Cris de couple

Genre : comédie en 8 divorces

Distribution : 2 hommes, 2 femmes a minima

Durée : 1h30

Résumé :

Il y a de la séparation dans l’air. 8 couples se séparent ou se préparent à le faire. Parfois d’un commun accord mais là c’est pas le cas. Les uns hurlent, vocifèrent, se font des reproches, mentent, se menacent, se frappent ou risquent de le faire. Il y en a même qui ont recours au suicide… enfin c’est ce qu’ils prétendent. Evidemment l’exagération fait que parfois ils deviennent ridicules. D’autres sont touchants, émouvants, on voudrait qu’ils trouvent le terrain d’entente, que les mains se rejoignent, que les colères s’apaisent, que les yeux doux remplacent les mots durs. Ce sont huit histoires tristes qui parfois font soupirer car l’important dans le divorce c’est ce qui suit. Ce sont huit histoires pas tristes qui parfois font rire car on se marie par manque de jugement, on divorce par manque de patience et on se remarie par manque de mémoire. (Roussin)

Texte sur demande via le formulaire de contact

Extrait

…/…

Il vient de la chambre avec un revolver entre les mains. Elle le suit et tente de reprendre l’arme.

LUI S’il-te-plait Marianne, ne te mêle pas de ça.

ELLE Renaud, donne-moi ce revolver.

LUI Laisse-moi. Va écrire tes textos si secrets, tes petites fourberies qui te rendent si joyeuse.

ELLE Ne fais pas l’imbécile, donne-moi ce revolver.

LUI Pousse-toi Marianne, je vais te salir.

ELLE Renaud. Arrête.

LUI Non, je n’arrêterai pas. Je vais me tirer une balle dans la tête et tu l’auras bien cherché.

ELLE Tu ne crois pas que tu dramatises un peu ?

LUI Qui dramatise ? Toi ou moi ? Qui écrit des messages dans mon dos et refuse ensuite de me les montrer ?

ELLE J’ai le droit d’avoir des secrets. Tu en as bien, toi !

LUI Moi ?

ELLE Oui, toi.

LUI Jamais. Je ne cache rien, moi. Je suis clair. Je suis transparent. Tu m’as toujours reproché d’être transparent. Tu disais que c’était une qualité pour les autres et un défaut chez moi. Je n’ai jamais compris. Je ne cache rien, moi. Tu peux lire tous mes textos, tu ne trouveras rien à me reprocher.

ELLE Tu crois que c’est une preuve.

LUI Je ne cache rien.

ELLE Forcément, tu effaces au fur et à mesure.

LUI C’est vache de dire ça.

ELLE Ce n’est peut-être pas vrai ?

LUI Si c’est vrai mais c’est vache de le dire parce que je n’ai plus d’argument. Et quand on n’a plus d’argument il ne reste plus qu’à se taire. Définitivement. C’est ce que je vais faire.

…/…